à propos | about

merci de vous arrêter ici, qui que vous soyez…

Paul, mon bébé, mon petit marcassin, nous a quitté le 1er février 2014. Il avait tout juste quatre semaines.

Devant l’énormité de la situation, j’ai besoin d’un espace pour réfléchir et cheminer par rapport à son départ précipité, pour célébrer sa vie, pour tenter de me réapproprier la mienne. Parce que j’ai besoin de trouver du sens à tout ça, ou d’en créer.

Ce blogue se veut un espace pour moi, mais aussi pour les autres. Celles et ceux qui ont entouré Paul de leur amour et continuent de le faire. Celles et ceux qui ont aussi perdu quelqu’un, si petit soit-il.

 

Je raconte son histoire plus en longueur ici.

 

 

*********

thanks for stopping by,

Paul, our beautiful and wonderful baby, died on february 1st, 2014. He was 4 weeks old.

His departure was so sudden and absolutely awful. It left us shattered. I have given myself this space to try to celebrate Paul’s life and reconstruct some sense around mine.

I write mostly in french, and occasional in english

Publicités

5 réflexions sur “à propos | about

  1. Bonjour Tiphaine, j’ai vu ton blog suite à ta visite sur le mien. J’aurais préféré t’écrire en privé mais je ne vois pas de lien ; je tiens tout simplement à t’exprimer tout mon soutien dans cette épreuve douloureuse que tu traverses. J’ai moi-même vécu l’expérience du deuil et il m’a été extrêmement bénéfique de tenir un journal comme tu le fais. Cela permet de naviguer à travers les différentes émotions qui nous traversent sans perdre le nord.
    Courage et bonne continuation dans tes écrits 🙂

  2. Bonjour, j’ai vu ton blogue suite à ton commentaire sur le mien. Je suis venue lire l’histoire de Paul. C’est terrible ce que les papanges doivent traverser. Je t’envoie toute l’énergie positive du monde, très sincèrement. Ton histoire m’a bouleversée au plus haut point. Et je te remercie pour ton commentaire, qui m’a fait chaud au cœur. N’ayant fait que des fausses couches précoces, je n’ai pas vécu le deuil périnatal comme bien des mamanges sur les petits anges, mais mes 3 bébés-anges, je les ai attendus et je les ai aimés, j’ai souffert de leur perte, et il aura fallu des années avant que je ne franchisse le cap des 12 SA (j’en suis maintenant à 15 SA, c’est ma 5e grossesse). Je commence à croire à cet enfant. Ce fut un long processus et bien du cheminement. Je te souhaite bon courage et continuerai de te lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s