ramasser

Elle s’adresse à lui doucement, presque comme à un enfant :
– Viens, on rentre. On prendra un dernier verre à la maison.

Elle espère ne pas avoir à boire ce verre qu’elle promet. Elle espère qu’elle réussira à ramener tout le monde à bon port, qu’il ne dérapera pas. Pas ce soir. Pas cette nuit.

Funambule, elle pose les pieds prudemment sur cette mince ligne qui les sépare de la crise.

Comme souvent, elle a peur de devoir le ramasser à la petite cuiller demain matin.

 

 

///////

billet inspiré par le thème « bruyant » du projet MotsVembre
/////// j’ai envie de profiter de ce projet pour m’éloigner un peu du sentier battu de mon quotidien et tenter d’écrire des textes (ou des fragments) de fiction.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s