entouré de lumière

As-tu senti toute cette lumière, tout cet amour qui brillait si fort pour ton anniversaire?

Mon Paul, j’aurais tellement aimé que tu sois là pour souligner cette journée. J’aurais aimé te voir souffler maladroitement les deux bougies sur ton gâteau (ou, plus vraisemblablement, te faire chiper ce moment par un cousin ou une amie ayant quelques années d’expérience de plus que toi.) J’aurais aimé entendre tes rires en glissant dans la neige pendant notre balade de l’après-midi. J’aurais aimé voir tes joues rougies par le froid de cette première journée vraiment hivernale.

Bébé d’hiver, bébé de lumière.

Hier, en classant des papiers j’ai retrouvé une carte que ta grand-maman m’avait écrite quand tu n’étais encore qu’une présence lovée dans mon ventre, porteuse de rêves et de projets. Elle aussi avait hâte de te rencontrer, et t’appelait un « enfant de lumière ». J’avais oublié ces mots. Mais probablement pas tout à fait puisqu’ils ont continué de résonner en moi, et que je me les suis réappropriés sans m’en apercevoir.

Enfant de lumière. Bébé de lumière. Ça te va si bien.

Pour souligner ta journée, j’aurais aimé faire flotter une lanterne. Il y a à peine quelque jours, la rivière coulait encore; elle aurait pu porter ta lumière jusqu’au fleuve. Je l’aurais imaginé te faire découvrir la mer.

Mais ta saison, c’est l’hiver, alors ta lanterne a plutôt brillé dans la neige.

 

IMG_3319 IMG_3322 IMG_3354

Mon petit, il y avait plein de lumière pour toi en ce 4 janvier.

Celle des chandelles.

Celle de ton étoile, que tes cousins ont repéré dans le ciel.

Celle de tout l’amour qui continue de t’entourer.

Je t’aime. Toujours.

 

 

 

 

 

/////////

Aujourd’hui, c’est aussi l’anniversaire d’un autre bébé d’hiver.
I am holding you and your family in my thoughts, Zachary.

Publicités

4 réflexions sur “entouré de lumière

  1. Beautiful. Child of light. Paul is so loved. Like Zachary, through your words and photos, I can almost picture Paul sledding, in puffy winter gear, with rosy cold cheeks. Our winter babies.

    I wrote last night about how Zachary’s birth « lit my world ablaze ». So heartwarming to read this post and know that the imagery of light, and flame in the darkness of winter, is so well understood by a bereaved mother of the same season.

    And thank you for the bottom of my heart for writing Zachary’s name in your blog. I spoke Paul’s name yesterday, on Z’s birthday, amongst 38 other precious names. Your family will be on my mind all month…

  2. Chère Typhaine, cette semaine je pensais à Paul. J’ai réalisé que je pense très souvent à Paul. En quittant ce monde trop tôt Paul à influencé la vie de tellement de gens, dont la mienne. Je sais que ce n’est vraiment pas une consolation. J’aimerais beaucoup mieux que Paul soit vivant, que Gabrielle et Raphaëlle soient vivantes et que je ne connaisse pas ton existence. Ce sont des circonstances malheureuses et horribles qui nous réunissent. Mais sache que Paul est très souvent dans mes pensés et qu’il y sera toujours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s