trop calme

Première sortie dans un magasin avec Aimé. Je veux acheter un appareil photo, un projet qui se transforme vite en une petite expédition familiale. Dans la voiture, je fais l’effort de m’asseoir devant plutôt qu’à côté du siège de bébé. Je crois qu’il vaut mieux que je m’habitue dès maintenant à mon stress quand ni moi ni P. avons les yeux sur Aimé. Le trajet est court. Je m’en sors à peu près bien, même si je suis contente d’arriver.

Pendant que je compare les modèles d’appareils photo, indécise, P. promène Aimé, bien lové dans ses bras à travers les rayons, fait un petit stop dans un fauteuil, revient me voir. Tout se passe bien, Aimé dort paisiblement. Je finis par me décider. Je passe à la caisse et nous reprenons le chemin du stationnement.

Presque arrivés à l’auto, P. fait remarquer à quel point Aimé a été calme. On ne l’a pas entendu depuis le départ de la maison. Soudain, sans prévenir, les larmes montent, ma gorge se serre.

Il a été tellement calme. Trop calme.
Calme comme Paul, que je croyais assoupi mais qui avait cessé de respirer.

Ça ne dure qu’un instant. J’arrive à me raisonner, à me rappeler que les bébés, a priori, n’arrêtent pas de vivre comme ça. Ça va aller. Ça doit aller.

Sur le chemin du retour, je m’assois à l’arrière.

Publicités

6 réflexions sur “trop calme

  1. Of course it will be like this… calm suddenly feels too calm, giving way to bursts of terror. You have lived the unthinkable and your feelings seem completely normal. I hope you are able to be patient and gentle with yourself as the days unfold.

    • Thank you Gretchen. As usual, you find the words to normalize and validate my sometimes-confusing feelings. (I am just so sorry that you can speak from your experience on the matter)

  2. Ça doit tellement être un gros traumatisme… Et il y a un lien avec la journée fatidique : les photos… Oooooh sois indulgente avec toi-même… C’est gros ce que tu vis! Gros câlin xxxx

    • Merci. J’apprivoise les similitudes et les différences entre mes expériences avec Paul et celles que je partage maintenant avec Aimé… et oui, j’essaie d’être indulgente. xx

  3. Pour ce qui est de s’habituer au stress, tu as tout le temps… Monte a l’arrière si ça joue un peu.
    Encore une fois, le temps fera son œuvre sur ce stress, sûrement!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s