sous la surface

dans le calme et la tiédeur du soir
une vague intense d’émotions
une déferlante de bonheur
quand je baisse les yeux sur mon fils
quand je le nourris
quand je le respire
quand je sens sa toute petite main aérienne
se déposer sur la mienne

sous la surface
des courants contraires me malmènent
superposent les expériences
entremêlent les histoires
les ressemblances sont frappantes
tout va si bien
tout allait si bien
tout a sombré si vite

il ne reste
qu’à braver
l’inconnu
la peur

il ne reste
qu’à nager
sans perdre pied
sans (trop) dériver

Publicités

3 réflexions sur “sous la surface

  1. Bonjour,
    les angoisses durant ma grossesse l’an dernier m’ont amenés sur votre blog … et au fil des semaines, j’ai suivi votre cheminement. J’ai été souvent bouleversée par vos écrits.
    C’est étrange comme cette sorte de lien (unilatéral) peut se tisser ..
    Je suis une jeune mère et je ne peux imaginer ce que vous avez vécu et vivez encore. A peine effleurer l’idée.
    Par contre, je connais ce que vous vivez désormais … et je suis sincèrement heureuse pour vous.
    L’absence de Paul sera éternelle mais tout est à construire avec Aimé.
    Il est impossible d’oublier mais chaque nouvelle journée avec son enfant, chaque nouvelle découverte est une telle joie … il ne vous laissera pas d’autre choix que d’être pleinement heureux.

    • Merci Sophie. Mon souhait est d’apprendre à négocier avec les émotions contradictoires entre deuil et bonheur de cette nouvelle vie que nous accompagnons…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s